Passer le bac en Israël, mode d’emploi

Yéhouda Fischer est coordinateur de préparation au bac au sein du Lycée Yemin Orde Israël. Il centralise et

Yéhouda Fischer est coordinateur de préparation au bac au sein du Lycée Yemin Orde Israël. Il centralise et supervise la préparation au bac de toutes les classes de terminale du Campus. En contact permanent avec le ministère de l’éducation israélien, les profs de l’établissement et les lycéens, qui mieux placé que lui pour expliquer le bac israélien aux néophytes ?

Ça tombe bien : il nous a accordé un entretien exclusif ! De la structure des enseignements à préparer pour le bac sur les 3 années de lycée aux coefficients, du principe de l’Unité de Valeur (Yehida), et de la spécialité (Mégama), aux modalités des examens, Yéhouda nous balance toutes les infos sur le bac israélien

Découvrez ses explications limpides et ses meilleurs conseils aux lycéens français qui font connaissance avec un examen bien différent du baccalauréat de France. A dévorer

Le bac en Israël, comment ça marche ?

Le bac en Israël, le “bagrout”, ressemble à ce diplôme que le lycéen reçoit en fin de “Youd Bet” (Terminale).

Il se compose de 2 parties :

1. Les infos sur le bachelier

2. Tous ses résultats aux examens du bac

En substance, le bac israélien s’étale sur trois années :

– En “youd” (seconde), avec l'”évaluation alternative” que je vais vous expliquer,

– En “Youd Aleph” (1ere) et “Youd Bet” (Terminale) avec les examens nationaux.

L’évaluation alternative est la possibilité offerte au lycéen d’exprimer ses connaissances sur une matière par un moyen autre que le passage d’un examen. Cela peut être par l’écriture d’un devoir, la réalisation d’un projet, d’une mission de recherche spécifique, pas forcément un examen écrit

Les notes de ces évaluations alternatives sont données en fin de “Youd” (2nde)

En “Youd Aleph” (1ere) et “Youd Bet” (Terminale) les lycéens passent des examens “externes”; des représentants du ministère de l’éducation testent les connaissances en maths, anglais, hébreu, dans les spécialités, en Torah, dans toutes les matières. Et sur ces examens du bac, les élèves sont notés

La moyenne des notes de ces trois années Youd, Youd Aleph et Youd Bet apparait ici, comme note finale, sur le diplôme du bac

En savoir plus sur la prépa au bac du lycée Yemin Orde Israël

Quelles sont les spécialités du Bac Israélien ?

Les lycéens qui feront une “Mégama” (spécialité), C’est à dire une matière approfondie sur 5 UV et élargie par un enseignement informatique recevront également un certificat de formation technologique Ce certificat témoigne du fait que l’élève ait étudié une matière technologique et qu’il soit qualifié pour accéder au domaine du HighTech, voire rejoindre les unités High Tech de Tsahal… dans la mesure où il s’implique dans ce programme d’étude spécifique.

A propos de l’Unité de Valeur elle même

Qu’est ce qu’une Unité de Valeur (Yehida) ?

Cette UV représente une quantité de connaissances définie sur un sujet de sorte que plus on approfondit une matière, le nombre d’Unités de Valeur augmente.

Par exemple des élèves en 5 UV de mathématiques étudient des sujets complexes de maths et descendent en profondeur dans l’étude de ce domaine

Pour avoir son bac israélien, il faut étudier :

  • Torah Ecrite en 3 Unités de Valeur,
  • Torah Orale en 3 UV,
  • Littérature et Pensée d’Israël en 2 UV,
  • Hébreu en 2 UV,
  • Histoire et Education Civique en 2 UV,
  • Anglais, minimum en 3 UV, mais on peut choisir 3, 4 ou 5,
  • Mathématiques, minimum 3, 4 ou 5
  • Et une matière “élargie”, une spécialité qui peut être français, communication, agriculture, chimie, science et technologie ou informatique comme je vous l’ai indiqué

Quels sont les aménagements pour les français qui viennent passer le bac en israël ?

Le grand défi des élèves en provenance de France pour réussir les examens du bac en Israël est le défi de la langue, de l’hébreu. Raison pour laquelle le ministère de l’éducation vient en aide à ces élèves « Olim ». Il instaure que ces élèves de l’étranger, qu’ils soient résidents de Retour en Israël ou nouveaux arrivants du programme Naalé bénéficient de facilités pour les examens du bac.

C’est à dire qu’ils ont droit à des aménagements des examens qui les aideront à les réussir.

On leur donne du temps supplémentaire, on leur lit les questions des examens, on leur fournit les sujets traduits dans leur langue, on leur fait écouter les sujets… on leur permet également de passer les examens d'”Olim”, de nouveaux immigrés. Ces examens spéciaux sont adaptés aux nouveaux arrivants moins exigeants sur la somme de connaissances à maîtriser. Et ils recevront le même diplôme du bac que tous les lycéens israéliens

C’est pourquoi, je recommande aux français de passer ce bac spécial “Olim”

Les sujets sont traduits, on peut également y répondre dans la langue maternelle (en français !)

De façon à ce qu’un lycéen étranger / Olé puisse réussir à obtenir son diplôme du bac en Israël

Téléchargez la brochure de la prépa au bac du lycée Yemin Orde Israël

Le meilleur conseil pour se préparer à passer le bac en Israël ?

Le Campus de Yemin Orde offre de nombreux outils pour parvenir aux objectifs

Il suffit de conseiller aux lycéens d’en profiter, tout simplement !

Yemin Orde propose des cours de soutien donnés par des étudiants le soir ou en journée, des cours particuliers donnés par les profs, des cahiers de révision adaptés aux lycéens comprenant des résumés de cours focalisés sur l’examen du bac. De nombreux marathons et heures d’accompagnement que nous donnons avant les bacs et les bacs blancs ces examens de préparation effectués en prévision de l’examen du bac…

Yemin Orde offre d’immenses possibilités. Il faut juste dire aux élèves : “venez !”

“Venez en cours, prenez les heures de soutien Plus vous le ferez, plus vous réussirez!”

Bonne chance !

Envie de préparer votre bac avec le lycée Yemin Orde Israël ? Contactez nous !

Leave a Comment